jeudi 21 avril 2011


Mieux vaut vous avertir tout de suite, le fish'n'chips, plat emblématique anglais, est quasiment une affaire de religion dans ma famille. Un des mes oncles a longtemps été le roi du "fish" à Lévis...et sa recette, devenue familiale, est le jalon par lequel nous jugeons du reste.

J'ai donc testé mille fois diverses versions du plat traditionnel britannique, ici et ailleurs et hormis dans une cabane extraordinaire plantée sur le dessus d'une presqu'île à Newcastle, j'ai rarement été émue par une morue panée... D'où le sérieux de mon dernier coup de coeur: Brit'n'chips (433 rue McGill) dans le Vieux-Montréal.

J'y suis allée sans grande conviction puisque ce resto a été mis sur pied par les proprios du Burgundy Lion, le charmant pub anglais de Petite-Bourgogne. Ce dernier sert un fish'n'chips correct, mais qui n'a pas allumé mes papilles.

Mais contrairement au BL, le Brit'n'chips ne fait QUE du fish'n'chips et ça semble faire toute la différence. L'assiette arrive encore fumante et la cuisson est parfaite. La recette est la même qu'au Burgundy Lion, mais l'effet est décuplé! Et le choix est réjouissant: du saumon dans une panure à la Guinness, de l'aiglefin dans une panure au sirop d'érable ou du merlu dans une panure... à l'orange crush! Et les végétariens ne sont pas en reste. Le Brit'n'chips pane aussi le fromage haloumi. Tout ça leur donne beaucoup d'étoiles dans leur dossier.

Le resto a plus des airs de fast food cute que de grandes tables, mais de toute façon, on pense que l'idéal est de repartir avec une boîte pour aller déguster le tout dans le Vieux-Port. Pour voir le .

Mais revenons au Burgundy Lion, même si je ne suis pas vendue à leur version du "fish", je continue de penser que c'est la meilleure place en ville pour un brunch à l'anglaise. Et ce weekend sera particulièrement intéressant. Le Burgundy Lion célèbre la Fête nationale de l'Angleterre et promet un sacrifice du dragon. Rien de moins. Leur site web: www.burgundylion.com

Le weekend suivant, les plus motivés pourront se rendre au pub à 5h30 du matin pour assister au mariage de vous savez qui...Et pourront manger du boudin noir et boire du thé à la santé de notre futur roi et de notre future reine. J'y serai ;-)

Laura-Julie

mercredi 20 avril 2011

Le jambon de Pâques ne vous dit pas grand-chose? Aux Maghrébins non plus. On s'imagine donc que c'est pour cette raison qu'une bande de joyeux lurons a organisé un couscous pascal. Ça se passe au café campus. Le concept est le suivant. Vous mangez du couscous en regardant des spectacles d'une multitude d'artistes locaux, dont plusieurs issus du Montréal maghrébin. Pour plus d'infos: cliquez ici.

lundi 18 avril 2011

Connaissez-vous le matzah? La Pâques juive (qui a lieu aujourd'hui) ne serait pas la Pâques juive sans ce petit pain plat traditionnel, qui rappelle l'exode du Peuple juif en Égypte.

Si on vous en parle, c'est qu'il se fait à Montréal un des meilleurs matzahs du monde. Depuis 19 ans en effet, la Montreal Matzah Bakery fait son pain à la main, selon un procédé très strict, de la moisson jusqu'à la boîte en carton.

Le processus de fabrication ne doit pas durer plus de 18 minutes, sinon le pain doit être jeté. Un rabbin est sur place pour surveiller que tout soit "cachère".

Nous avons visité la manufacture en question, qui est tenue par des hassidims belz d'Outremont. Voici notre topo.