mardi 12 avril 2011

À la mémoire de Zahra Kazemi


Si vous avez lu notre livre, vous avez peut-être vu le portrait de Shahrzad Arshadi, une artiste et militante d'origine iranienne qui a épousé la cause de Zahra Kazemi, une autre artiste montréalo-iranienne, tuée en 2003 à la prison d'Evin.

Depuis sept ans, Shahrzad Arshadi porte dans l'ombre sa cause, en appui au fils de la défunte photographe, Stephan (Hachemi) Kazemi. Mais ce soir, Shahrzad sera sous les projecteurs grâce à une pièce qu'elle a mise en scène en utilisant des enregistrements de la voix de Zahra Kazemi, qu'elle n'a jamais rencontrée.

La pièce mettra en vedette l'artiste de spoken work, Moe Clark.

Le tout aura lieu ce soir à 20h à l'université Concordia, au 1450 rue Guy, au 7e étage, dans la pièce MB-7425

Malheureusement, les places sont limitées. Mais si vous vous pointez vers 19h30, vous pourrez peut-être vous trouver une place. Nous, on y sera!