jeudi 2 septembre 2010

Carifête: la saga se poursuit

Le vent finirait-il par tourner en faveur de la CCFA, dans l'interminable dossier de la Carifête? C'est ce qu'on pouvait comprendre en parlant aujourd'hui avec Mary Deros, responsable des communautés d'origines diverses à la Ville de Montréal.
"Pour l'instant, on ne peut rien faire parce que la cause est en cour. Mais si la CCFA abandonne sa poursuite, et qu'ils nous arrivent avec des lettres d'appui de la communauté, je pense qu'on pourrait s'asseoir pour discuter", a lancé Mme Deros.
Voilà un développement intéressant dans cette histoire qui n'en finit plus de finir.
Rappelons que les deux parties se disputant l'organisation de la Carifête (CCFA et MCDF) devaient se retrouver en cour le 28 juin dernier, dans l'espoir de trancher pour de bon. Le camp d'Henry Antoine (MCDF) a finalement déclaré forfait, parce que son avocat n'était pas prêt. Du coup, la rencontre a été reportée début novembre.
Le groupe concurrent (la CCFA) semblait alors dégoûté par la tournure des événements. Il ne semble pas d'avantage impressionné par le récents propos de Mme Deros.
"C'est n'importe quoi, répond M. Blaize, un des leaders de la CCFA. Mme Deros nous a déjà suggéré de faire la même chose l'an dernier. Nous lui avons fourni toutes les lettres d'appui de notre communauté. Non seulement ça n'a rien donné, mais c'est la Ville elle-même qui nous a ensuite invités à aller en cour!"
La saga est à suivre. Mais rappelons qu'à cause de tout ce bordel, la 36e Carifête a été annulée cet été. Triste entorse au plus vieil événement multiculturel de la ville.
JCL

mercredi 1 septembre 2010

Encore le Congo!


On vous l'a sûrement déjà dit, mais à Montréal Multiple, on aime particulièrement la communauté congolaise. Pas surprenant qu'on ait pris le métro jusqu'à la station Charlevoix pour assister au concert du groupe Moto, que vous voyez sur cette photo. Gosh! De la rumba garage comme on l'aime! Ça se passait dans un parc trop vide avec beaucoup trop de gens assis, mais quelle performance, surtout chez les trois danseuses, dont on nous dit qu'elles étaient des pros au Congo.

- Mais est-ce que toutes les femmes ne dansent pas comme des pros au Congo? avons-nous demandé à un monsieur congolais qui était juste à côté de nous.

- Oui, mais celles-là sont encore plus pros, qu'il nous a répondu.

Entécas. Juste pour vous dire que si vous voulez plus de rythmes congolais, la "Diva" Miv Yv se produit ce dimanche le 5 septembre dans une "Grande soirée culturelle" qui se tiendra au 5621 boul. Gouin Ouest, en face de l'hopital Sacré-Coeur. On en profitera pour souligner les premier anniversaire d'un autre groupe congolais local (Le Rocher) et c'est un DJ qui coupera le gâteau.

Pour autre chose que la poutine habituelle... Ah oui, c'est à compter de 17h et c'est seulement 5$ pour les enfants de moins de 10 ans.

mardi 31 août 2010

Fini les vacances, presque fini le ramadan

Si vous lisez ce blogue assidûment (et si c'est le cas, nous vous en remercions chaudement), vous avez sans doute remarqué que nous avons été bien muets au cours des dernières semaines. Mais les vacances sont terminées.

Le Montréal multiple, lui, n'a pas pris de vacances. Depuis maintenant près de trois semaines, les quelque 150 000 musulmans de Montréal sont en plein ramadan. Et c'est le meilleur moment de l'année pour aller se promener dans le petit Maghreb. On vous a souvent vanté les mérites de la pâtisserie La table fleurie d'Algérie, mais on a moins souvent parlé de la Belle bleue, une superbe pâtisserie, doublée d'un restaurant où l'on sert des grillades de poisson. Une bien bonne adresse ces jours-ci (1866 rue Jean-Talon Est).

Sinon, que se passe-t-il? Jeudi, les Vietnamiens vont fêter leur indépendance et les Tibétains vont souligner le Jour de la démocratie tibétaine. Les Hindous, eux, viennent tout juste de fêter Ganesh.

Un des meilleurs endroits pour se frotter à la diversité montréalaise ces jours-ci est sans contredit le Festival des films du monde. Chaque année, les films de partout dans le monde, présentés en version originale sous-titrée, attire des Montréalais de partout dans le monde.

Nous, on promet d'être de retour quasi-quotidiennement avec nos trouvailles. Mais n'oubliez pas que nous sommes ouverts à vos suggestions, découvertes et même à vos réprimandes. On attend de vos nouvelles!