mardi 16 février 2010

Il faut parfois prendre un peu de recul pour mieux se voir. Et quel meilleur endroit pour réfléchir à la nouvelle politique des Mohawks qui veulent expulser les Blancs de leur territoire (pas très Montréal multiple, comme approche) et aux questionnements identitaires à la Bouchard-Taylor version 2010 qu'en Afrique du sud. Ce que j'en pense? Vous devrez encore patienter un peu puisque je suis ici depuis 48 heures, mais je vous reviens là-dessus. Pour le moment, j'explore Johannesbourg et je rencontre des gens adorables qui se disent tantôt indiens, noirs, colorés ou blancs...mais tous fondamentalement sud-africain. À suivre.